Adhérents :

Direction encadrement

Fonctions de direction, pilotage et management stratégique des organisations | Identités et postures professionnelles

8118

TRAVAIL D’EQUIPE, RISQUE DE CRISE, CONTENANCE ET CONTRADICTIONS INSTITUTIONNELLES

Ce séminaire fait partie du cycle « Fonction de direction et clinique de l’institution »
  • 26 septembre en 2017 / 26 septembre 2018

  • 1 jour

  • Andesi 6 rue de l'Asile Popincourt 75011 Paris

  • 340 €

PROBLÉMATIQUE

La notion « d’équipe » est souvent revendiquée, mise en avant, ou bien déniée, sabotée, etc. sans que l’on sache bien ce qui se travaille psychiquement en son sein, alors que les professionnels s’inscrivent pourtant de plein pied dans une équipe, dans « leur » équipe. À côté de cela les « problèmes de personnes » envahissent souvent le quotidien : un tel n’est pas à sa place, tel autre devrait agir différemment etc. Par ailleurs les pressions de toutes parts « au changement », budgétaire, pédagogique, politique…deviennent la norme de la pratique, tandis que le « profil » des personnes « accueillies » est sans cesse interrogé.

Y-t-il des liens entre ces différents problèmes ? Si oui comment, sur le fond, envisager, psychiquement, « ce qui fait équipe », la place de chacun dans ce processus, ainsi que celles des personnes accueillies, de leur famille ou des autres partenaires de l’institution ?

À partir de la problématique de la « fonction contenante », nous chercherons à repérer un registre psychique où les questions institutionnelles se posent, en articulation avec les questions groupales et individuelles. L’hypothèse étant que les désirs et anxiétés qui ont été non contenus  lors du fondement même des équipes impactent et soutiennent encore, d’une manière ou d’une autre, leurs possibilités actuelles de penser.  

 

Ce séminaire fait partie du cycle « Fonction de direction et clinique de l’institution »

OBJECTIFS

  • Donner aux cadres de direction les moyens d’envisager un niveau de réalité psychique propre aux déterminations institutionnelles

 

  • Acquérir une prise de recul sur la « vie imaginaire » des équipes, l’implication des cadres et des professionnels, comme celles des partenaires et des personnes accueillies. 

CONTENUS

  • Apport de données conceptuelles,

 

  • Discussions sur des cas ou observations amenées par les participants,

 

  • Construction d’un modèle de penser pour envisager similarités et diversités des situations de travail.